Réseau Entreprendre Vendée
16, rue Olivier de Clisson
LA ROCHE SUR YON cedex 85002 France
Tél.02 51 41 29 13
Réseau Entreprendre Vendée
46.6576463, -1.4295680000000175
Retour aux témoignages
Témoignages de lauréats
PHILIPPE BITON

Philippe BITON

Atlantic Aménagement Urbain
89e lauréat

Philippe Biton, repreneur de la société Atlantic Aménagement Urbain

Philippe Biton – Atlantic Aménagement Urbain à la Chaize le Vicomte

 

« Passionné par la chimie, j'ai toujours aimé comprendre comment fonctionnent les choses, cela donne une tournure d'esprit pour appréhender les choses et développe l'esprit d'analyse.

 

L'agro m'a beaucoup appris, en terme d'organisation et de rigueur, et de travail en flux tendu.

 

Après avoir travaillé à ABER TECHNOLOGIE, et avoir mis au point un procédé d'extraction de la chitine en laboratoire (extrait de la carapace de crustacés) et avoir lancé une unité pilote en développant la structure à une échelle semi-industrielle,  j'ai fait mes armes dans les métiers de la vente.

 

A l'époque, on cherchait à revenir en Vendée, je suis passé responsable méthode industrialisation puis conducteur de travaux pendant 5 ans, cela m'a permis de reprendre l'opérationnel pur. J'avais besoin de repartir sur le terrain.


Je suis donc retourné chez Comiservices, où on m'a proposé de passer à la tête d'une agence de 6 personnes. La gestion des équipes était un très gros challenge pour moi. J'ai recruté jusqu'à 120 personnes et le CA de l'agence est passé de 4.5 millions d'euros à 16 millions. J'ai une forte sensibilité concernant la sécurité, et j'en ai donc fait mon outil de management, j'ai d'ailleurs été pendant 10 ans pompier volontaire. Pour faire de la sécurité il faut être ordonné, carré.  La sécurité est un moyen de faire avancer le respect, la garantie d'un travail en toute sérénité.

 

Puis il y a eu la chute du marché des bateaux, j'ai dû licencier et cela a été émotionnellement très éprouvant, j'ai malgré tout, réussi à en replacer certains.

Pendant longtemps j'ai exercé des responsabilités de gestion et management enfermé dans le cadre défini par les différentes sociétés qui m'ont fait confiance. J'ai eu envie d'être indépendant dans mes choix et les politiques que je voulais mettre en place, apportant ainsi à toute mon équipe et partageant les valeurs qui me sont chères.

 

Je recherchais à l'époque une entreprise à reprendre, notamment dans l'ossature bois. Je ne savais pas par quel bout commencer mes recherches, car je voulais reprendre et non créer. La SOREGOR m'a contacté pour un projet pas tout à fait dans mes critères, mais lorsque j'ai rencontré le cédant, quelque chose s'est passé entre nous, nous avions la même vision pour l'entreprise, tous deux l'envie de faire quelque chose avec l'entreprise, au terme de management. J'ai passé une journée entière avec lui, nous avons fait ensemble les suivis des chantiers. Nous nous sommes revus, et après avoir abordé tous les sujets, nous sommes tombés d'accord sur les termes de reprise de la société.

 

Au 1er mars, nous avons fait une réunion de présentation devant tous les salariés, je leur expliqué mes projets et mon souhait de faire monter en puissance l'entreprise.

 

Réseau Entreprendre

Cela faisait longtemps que j'entendais parler de Réseau Entreprendre. Mon PDG chez Duarib en faisait partie. C'était un de mes objectifs, d'intégrer l'association, car il me semblait très important d'intégrer un réseau. J'aime l'esprit de réseau, j'aime échanger, il n'y a pas plus seul qu'un patron d'entreprise. C'est également bien pour s'entraider quand ça ne va pas, ou s'enrichir des compétences des autres. Parce que tout seul on ne peut pas grand-chose, parce qu'à plusieurs on n'est plus seul, parce que dans le réseau il y a toujours la solution à un problème.