Réseau Entreprendre Vendée
16, rue Olivier de Clisson
LA ROCHE SUR YON cedex 85002 France
Tél.02 51 41 29 13
Réseau Entreprendre Vendée
46.6576463, -1.4295680000000175
Retour aux actualités >>

20/07/2017

J’ai testé pour vous un comité d’engagement

Un mercredi soir, 18h15. Les participants arrivent au compte goutte et s'installent tranquillement à leur place. Olivier Brault et Laurent Vouillemin, eux, trépignent. Font les cent pas et ne tiennent plus en place. Maniant l'humour comme pour masquer une once de nervosité. Dans quelques minutes, les nouveaux dirigeants de l'entreprise Kreek's « passeront sur le grill » et seront au cœur des débats. Comme un comédien qui monte sur scène… Ou un étudiant aux prémices d'une épreuve d'examen… Ils passeront leur grand oral. Un exercice qu'ils ont soigneusement répété, fignolé et pensé dans les moindres détails. Pour respecter le temps imparti. Pour convaincre, surtout, que leur projet de reprise tient la route et qu'ils méritent d'intégrer la grande famille des lauréats de Réseau Entreprendre Vendée. 

18h30, la salle est quasiment pleine. Les membres votants et non-votants (sympathisants et partenaires), le président du comité et la directrice de Réseau Entreprendre Vendée sont prêts. Le comité d'engagement peut débuter. Après avoir rappelé les étapes d'un comité d'engagement à l'ensemble des participants, il est demandé aux porteurs de projet de quitter la salle. Ce ne sera pas long. La parole est alors donnée au chargé d'étude qui a accompagné les deux dirigeants en amont du comité. Il dispose de 10 minutes pour expliquer succinctement quel est le projet et qui sont ces hommes chefs d'entreprise en devenir. Fin de la présentation, les porteurs de projet sont appelés à réintégrer la salle.

Un oral de 20 minutes... et pas une de plus !

L'accueil est bienveillant. Le président du comité demande aux membres de se présenter. Prénom, nom, entreprise et type d'activité. Certains sont concis et d'autres plus bavards… Souriants, les porteurs de projet écoutent, opinent du chef et s'autorisent un petit commentaire de temps à autre. L'ambiance est plutôt détendue. Et pourtant, contrairement au bac, le statut de « lauréat » n'est pas donné ! Trêve de plaisanterie, le tour de table est terminé. Olivier Brault et Laurent Vouillemin peuvent commencer à présenter le projet pendant 20 minutes. Et pas une de plus… 

L'organisation du site et l'activité de l'entreprise sont d'abord abordées. Les deux porteurs de projet savent de quoi ils parlent. Ils retiennent l'attention de tous. Les sujets s'enchaînent. Les diapositives défilent. Toujours dans le plus grand calme. La répartition de la parole a été bien pensée. Il y a du rythme, rien n'a été laissé au hasard. Devant eux, l'assemblée est studieuse et les stylos s'agitent pour la prise de notes. Plus les minutes s'égrènent et plus l'intuition de départ semble se confirmer : ces deux-là ont les moyens de leurs ambitions et un projet vraiment solide. Mais le comité est loin d'être terminé ! Leur temps de parole étant écoulé, le président du comité les remercie. 

Un temps de questions/réponses entre les membres et les porteurs de projet est alors proposé afin de clarifier des points qui auraient été incompris ou trop brièvement évoqués. Un premier se lance et les autres suivent. Les questions fusent et les réponses sont données. Olivier Brault et Laurent Vouillemin rassurent, dispersant les éventuels doutes en employant toujours le mot juste. Justement, le comité d'engagement touche bientôt à sa fin pour les porteurs de projet. Les dés sont jetés et la décision est maintenant entre les mains des membres. Le président du comité les libère. L'heure qui va suivre sera longue pour eux ! Ils rentrent chez eux et vont devoir attendre avec impatience, le verdict qui leur sera délivré par le chargé d'étude dans la soirée, puis détaillé par la Directrice.

Un vote en deux temps... 

Une fois les candidats sortis, la discussion reprend de plus belle. Il faudra trancher et décider si oui ou non ils méritent d'obtenir le statut de « lauréat » et d'être soutenus par Réseau Entreprendre Vendée. 

La décision est soumise à deux votes. D'abord, un vote d'intention. Chaque membre votant dispose d'un carton vert (avis favorable) et d'un carton rouge (avis réservé). Le Président leur demande de brandir simultanément un des deux cartons. Si des cartons rouges sont élevés, les échanges et les débats sont ouverts pour ensuite voter définitivement en toute objectivité. Mais ce soir-là, tous les voyants seront au vert ! Le vert n'empêche pas de formuler des avis, remarques ou recommandations. Alors le passage au vote définitif, toujours à l‘aide des cartons, est immédiat et le résultat sans surprise. Olivier Brault et Laurent Vouillemin obtiennent le statut de lauréats Réseau Entreprendre Vendée. Des lauréats qui auront la chance d'être accompagnés pendant deux ans par un chef d'entreprise expérimenté, membre de l'Association, qui n'est autre que Paul-Henri Dubreuil (groupe Dubreuil). Le verdict étant tombé, l'assemblée va pouvoir délibérer sur le montant du prêt d'honneur qui leur sera attribué.

20h00, c'est la fin du comité d'engagement et les participants peuvent se lever pour échanger autour d'un verre en toute convivialité.